On roule des mécaniques en vélo électrique !

Vélo de la marque Granville

Quel plaisir de se déplacer à vélo ! Haut perché sur sa selle, on ne peut s’empêcher de toiser les automobilistes coincés dans les bouchons : avec ses grandes roues qui passent partout, on se sort d’un axe fréquenté en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Enfin, ça, on pense que vous le saviez déjà. Ce sont les avantages plus ou moins classiques du vélo. Mais saviez-vous qu’en choisissant le vélo électrique, vous pouvez bénéficier d’une prime à l’achat allant jusqu’à 500€ ? Ethiqueprivee vous explique la démarche en détail dans cet article !

La rentrée, c’est le moment idéal pour adopter de nouvelles bonnes habitudes : repenser son mode de déplacement en fait partie. Au sein de l’équipe, on a tous été convaincus par les vélos électriques Granville ! En plus de vous les proposer à des tarifs ultra-avantageux dans une de nos ventes privées, vous pouvez bénéficier d’une aide de l’état pour vous aider à le financer. C’est le moment d’ouvrir grand les oreilles et de prendre des notes.

Une aide exceptionnelle de l’état

Les subventions peuvent s’obtenir à plusieurs échelles et même se combiner :

  • Au niveau communal : les municipalités mettent à disposition de leurs habitants une aide pour l’achat d’un vélo à assistance électrique dont le montant varie d’une ville à l’autre. À titre d’exemple, Paris et Marseille offrent 400€. Rapprochez-vous de la mairie de votre commune pour connaitre les détails et les modalités de ces dispositifs.
  • Au niveau régional : certaines régions œuvrent elles aussi pour la promotion du vélo électrique grâce à une subvention entre 160 et 600€. Notez que l’aide ne peut jamais dépasser la moitié du prix d’achat du vélo.
  • Au niveau national : si vous bénéficiez d’une aide territoriale, sachez que vous pouvez la combiner avec une aide nationale d’un montant identique (dans la limite de 200€). Pour l’obtenir, vous devez respecter quelques critères qui sont : être majeur, domicilié en France et avoir déclaré un revenu fiscal inférieur ou égal à 13 489 € l’année précédant l’acquisition du vélo. Aussi, le vélo doit bien entendu être neuf, ne pas posséder de batterie au plomb et ne peut être revendu dans l’année suivant son achat. La demande s’effectue via un formulaire spécifique que vous trouverez ici. Attention, celle-ci doit impérativement être effectuée dans les 6 mois suivant votre achat.

Crâner sur son deux-roues

C’est la seule chose qu’on a envie de faire pendant le mois de septembre ! Alors ce deux-roues-là n’a pas de pot d’échappement rutilant, certes. Pourtant c’est avec l’assurance d’un vrai bikeur qu’on mord la vie à pleine dent depuis que le vélo électrique est entré dans nos vies. Le soir, on le branche à la prise et le lendemain, on part pour des expéditions allant jusqu’à 1000 km sans jamais être inquiété par la panne d’essence. Un goût de liberté qui n’a pas de prix. Enfin si, celui tout doux qu’ethiqueprivee a dégoté pour vous. Ah et on sait que ce n’est pas au vieux singe que l’on apprend à faire la grimace, mais quand même, on s’en voudrait de ne pas vous l’avoir mentionné : à vélo c’est casque obligatoire ! Faites d’une pierre deux coups et trouvez votre casque parmi les articles colorés de la marque Kask, en vente sur ethiqueprivee.

© Éthique Privée. Tous droits réservés.