Vêtements éthiques made in France

Nous ne pouvons plus ignorer que nos achats ont des répercussions autour de nous et peuvent devenir un moyen de lutter contre les dérives du monde moderne. Il est donc important de changer nos pratiques de consommation.

Nous nous posons souvent la question de l’origine d’un vêtement lors d’un achat dans une boutique. Ceci est tout à fait légitime, car nous ne pouvons plus ignorer ce qui se passe autour du processus de confection d’un pantalon ou d’un t-shirt. L’acte d’achat est devenu pour beaucoup un moyen de revendiquer sa solidarité avec les salariés du textile ou de soutenir un fabricant porteur de valeurs. Aussi faut-il se méfier de marques jouant sur les mots pour profiter de cette manne soucieuse d’équité.

Vêtements éthiques : faire le bon choix

Il nous faut donc privilégier les produits de fabrication française, pour un gage de qualité bien sûr. Toutefois, il faut faire attention aux labels improvisés qui copient outrageusement les deux seuls labels officiels qui sont :

• Origine France Garantie qui garantit la confection de la pièce en France et le bénéfice de 50% minimum de son prix unitaire pour le territoire français.

• Made in France qui assure la finalisation du produit en France, mais pas que la production française soit assumée à 100%. En effet, certains matériaux nécessaires à la réalisation de nos chers vêtements peuvent provenir, dans ce cadre, d’autres pays du monde.

Protéger l’environnement

Nous ne pouvons plus ignorer que 60% des vêtements fabriqués dans le monde sont issus des dérivés du pétrole. C’est pourquoi, acheter éthique permet de limiter les répercussions sur l’environnement. Comment ? Premièrement, en limitant la pollution due au transport grâce au circuit court. Ainsi, nous ne faisons plus intervenir, au maximum, qu’un seul intermédiaire entre le producteur et nous. Par ailleurs, cela favorise la création de nouvelles méthodes de conception plus respectueuses de l’environnement, comme l’emploi de matières recyclées. Pour exemple, le upcycling qui revalorise des matériaux appelés à être jetés au rebut et qui proscrit toute action chimique ou mécanique. En choisissant ce mode de production, les fabricants donnent non seulement une seconde vie à de vieux vêtements, mais aussi à des filets de pêche ou des bouteilles plastiques.

Soutenir les marques et les emplois

Il faut savoir que lorsque nous achetons des vêtements éthiques, nous soutenons le Savoir-faire français. En effet, nos achats contribuent à faire vivre l’artisanat national. Sans cet engouement et cette prise de conscience d’un mode de consommation plus responsable, certains métiers auraient aujourd’hui disparu. Nous concourons aussi à maintenir l’activité dans des villes parfois isolées, car dernières détentrices d’un art qui ne se fait plus ailleurs, faute de main-d’œuvre qualifiée. Enfin, la mode éthique permet de créer des emplois sur le sol français, car elle connaît un tel essor que cela a redynamisé le domaine du textile, de la création à la fabrication.

Pour preuve, les nombreuses marques françaises qui proposent des articles originaux, parfois biodégradables, ou qui font travailler des ateliers de réinsertion, comme :

• Bagarreuse
• April & C
• Les Récupérables
• Hopaal
• Splice
• Maison Alfa

© Éthique Privée. Tous droits réservés.