DIY : La poudre écologique pour le lave-vaisselle

Une fois n’est pas coutume, donc aujourd’hui on continue dans notre série DIY pour une maison zéro déchet. Après la lessive maison pour un linge éclatant, on passe maintenant à la poudre du lave vaisselle. Voyons d’abord se qui se cache derrière nos produits traditionnels, je vous donnerai ensuite toutes les clés pour que vous puissiez faire briller votre vaisselle de milles feux de vous même pour un prix mini.

La face cachée du liquide vaisselle

Le liquide vaisselle qui se trouve à côté de l’évier de la cuisine peut être très pratique au quotidien. Un coup de jet d’eau, et un peu de produit, on frotte et notre fourchette est prête à repiquer dans les frites. Il n’en reste pas moins un détergent qui se verse dans les canalisations. Il est dans la plupart du temps composé d’agents nettoyants appelés « tensioactifs », mais aussi de colorants, conservateurs et parfums de synthèse. Ces produits sont censés être biodégradable à 90%, mais des substances toxiques peuvent néanmoins troubler la biodiversité marine.

            Quid du lave vaisselle et de sa poudre ?

Le lave-vaisselle est généralement moins consommateur en eau (12 L par lavage) que le lavage à la main qui dépend beaucoup du manipulateur (10 à 50 L par lavage). Mais vous le savez pour que l’efficacité du lave vaisselle soit optimale, il faut y ajouter de la poudre ou bien des tablettes.

Certains de ces composant contiennent des phosphates (ajoutés aux détergents pour un meilleur lavage) qui, une fois rejetés dans les milieux aquatiques, peuvent induire un phénomène d’eutrophisation, c’est à dire un développement anarchique des algues entraînant une diminution de la teneur en oxygène. De plus, le phosphate peut provoquer des problèmes de santé, tels que l’ostéoporose ou des problèmes aux reins chez l’homme. On peut également y retrouver :

  • Polycarboxylate : polymère issu de la pétrochimie, difficilement biodégradable.
  • Parfums de synthèse : allergènes.
  • Phosphonates : agents peu biodégradables qui déséquilibrent l’écosystème marin.
  • Tensioactifs de synthèse: agents dégraissants synthétiques susceptibles de déséquilibrer le système reproductif de la faune marine.

Malgré certaines dispositions prises par l’UE, ces produits restent potentiellement toxiques pour les écosystèmes à cause la présence des détergents et des produits chimiques dont les effets à long terme sont mal connus.

Mais comme d’habitude, nous avons l’alternative parfaite pour vous. Les produits traditionnels de ne vous plaisent pas ? Faites le votre ! En plus c’est simple et ludique à faire, alors aux fournaux.

La recette pour faire sa propre poudre pour le lave vaisselle

Ingrédients

  • 1verre de cristaux de soude
  • 1 verre d’acide citrique
  • 1 verre de percarbonate
  • Quelques goutes d’huiles essentielles de votre choix (ex. citron, pamplemousse..)
  • Quelques copaux de savons de marseille

Instructions

  1. Dans un récipient, sec et hermétique, mélanger tous les ingrédients ensemble.
  2. Il peut arriver parfois quedifférents composants s’agglomèrent entre eux après le mélange et que la poudre forme un tout compact. Utilisez alors une fourchette ou un ustensile en bois pour bien remuer le tout. Ensuite secouez un peu le tout et refermez..
  3. Pour ce qui est de l’utilisation, mettez 1 à 2 cuillères à soupe dans le compartiment habituel en fonction de la saleté de votre vaisselle et lancer un programme supérieur ou égal à 50 degrés pour un résultat optimal.

Et voilà, le tour est joué. C’est super simple à faire et lorsque on voit les prix des composants de tels produits en magasin, je vous assure que c’est tout bénef. Le tout se conserve très bien alors n’hésitez pas à faire des stocks d’avance. Encore un pas de plus fait, vers un futur zéro déchet !

N’hésitez pas à venir faire un tour sur notre blog, Ethique Privée – Le Blog Green Lifestyle (ethiqueprivee.com) pour d’autres astuces zéro déchet et bien plus encore

© Éthique Privée. Tous droits réservés.