Belle et beau avant l’été nos conseils bien-être

Femme à la plage en train de bronzer face à la mer avec un chapeau bleu

Ah le summer body… Qui d’entre nous n’a pas un jour subi sa tyrannie ? Des semaines entières à préparer son corps à arpenter les plages, dans la peur que les touristes le jugent trop gros, trop flasque ou pas assez bronzé. Fort heureusement aujourd’hui, le mouvement body positive tend à mettre fin à ce dictat hérétique de la beauté unique. Acceptation de soi et bienveillance sont les seuls conseils qui méritent d’être suivis à la lettre. Mais pour profiter de l’été en toute sécurité, on a quand même quelques tips à vous donner !

Car en plein soleil, ce ne sont pas des regards des autres dont il faut se méfier, mais plutôt des UV. À fortes doses, ils sont responsables du vieillissement prématuré de la peau. Des expositions répétées et prolongées peuvent même entrainer des cancers… Alors pour préserver votre capitale solaire en profitant pleinement de vos vacances, voici nos trois conseils bien-être !

Protéger sa peau : une priorité

Commençons par tordre le cou à un préjugé : l’indice de protection de votre crème solaire ne dépend pas de la carnation de votre peau ! Les peaux foncées, comme celles très claires doivent toutes les deux mettre de l’indice 50 si elles s’exposent à un des rayons solaires puissants. L’intensité des UV varie en fonction de latitude : ainsi, plus vous êtes proche de l’équateur, plus vous aurez besoin d’une crème solaire à haute protection. Même protégé.e.s, après un bain de soleil, l’étape hydratation est un impératif. On choisit de préférence des corps gras (comme des beurres ou des huiles) : en ce moment sur ethiqueprivee.com, retrouvez la gamme à petit prix d’Absolute Organic. À base d’aloe vera, un ingrédient naturel idéal pour apaiser la peau, ces produits seront les compagnons parfaits pour les retours de plage.

Les cheveux : les grands oubliés de l’été

Si on pense à hydrater sa peau, c’est parce qu’elle nous tiraille. Mais nos cheveux aussi ont besoin d’eau ! Si à l’œil nu ce n’est pas flagrant, le soleil les dessèche pourtant tout autant. Le sable, l’eau salée et les UV… Il y a de quoi crier à l’aide. Pour garder une chevelure en bonne santé, espacer les shampoings est un premier bon réflexe à adopter. On sait, l’odeur du chlore n’est pas ce qu’il y a de plus d’agréable, mais il faut s’interdire de les laver chaque jour : le lavage débarrasse le cuir chevelu de son sébum, un corps gras naturel qui protège le cheveu. Si on arrive à franchir ce cap, on ajoute à sa routine beauté la pose d’un masque réparateur, une fois par semaine. La marque Aganicare en propose un à la kératine, fortifiant et protecteur. En ce moment, vous pouvez le retrouver à prix réduit sur ethiqueprivee.com.

L’eau : le nerf de la guerre

Quand le mercure grimpe, notre corps perd de l’eau : c’est la transpiration. Mais difficile de se rendre compte que l’on transpire quand on est en train de barboter dans une immense étendue d’eau ! Et pas besoin d’être une ou un grand sportif, quelques brasses suffiront à vous déshydrater. Alors même si vous ne ressentez pas la soif, astreignez-vous à boire régulièrement ! Pour être sûr.e d’avoir toujours de l’eau fraîche à proximité, shoppez votre gourde Weetulip. Isotherme et au charbon de bambou, vous ne pourrez plus vous en passer.

© Éthique Privée. Tous droits réservés.