Labels écolo, on vous dit tout

Quand on souhaite faire attention à l’impact qu’à sa consommation de vêtements ou de cosmétiques sur l’environnement, un de nos premiers réflexes est de se référer aux labels. Des pictogrammes présents sur le packaging de vos produits pour vous indiquer s’ils se recyclent, s’ils sont issus de l’agriculture biologique ou si leur fabrication respecte les principes du commerce équitable. Si sur le papier, le fonctionnement a l’air simple, dans la pratique ce n’est pas toujours évident de reconnaitre et différencier la pléiade de certifications qu’il existe. Pour vous aider à y voir plus clair, aujourd’hui, on vous dit tout sur les labels écologiques.

Sur ethiqueprivee.com, vous avez surement déjà croisé plusieurs labels labels écologiques.

Les labels écologiques que vous retrouvez sur ethiqueprivee.com

  • GOTS : certifie qu’un vêtement est composé à minium 95% de tissus issus de l’agriculture biologique.
  • Oeko-Tex : la fabrication du produit ne contient pas de produit nocif pour la santé.
  • Fairetrade : assure une rémunération descente aux petits producteurs ainsi que des conditions de travail sécuritaires.
  • Ecocert : une cosmétique qui utilise des ingrédients issus de ressources renouvelables, à minimum 95% minimum d’origine naturelle et transformés par des procédés respectueux de l’environnement.
  • Cosmétique bio – charte cosmebio : les ingrédients du produit cosmétique sont naturels et d’origine naturelle à 95% minimum, les ingrédients végétaux utilisés sont issus de l’Agriculture Biologique à minimum 95% et enfin, minimum 10% de l’ensemble des ingrédients sont issus de l’Agriculture Biologique.

Les derniers labels écologiques en date

En fin d’année 2020, le syndicat espagnol de recyclage & gestion des déchets Gremi de Recuperació de Catalunya et l’entreprise Dríade Soluciones Ambientales ont créé, en partenariat avec l’association espagnole de la mode durable, un nouveau label de recyclabilité pour le secteur du textile. À l’essai pendant trois ans, cette appellation permettra de garantir qu’un vêtement est recyclable et/ou fabriqué à partir de matières recyclées. En plus d’être une aide pour le consommateur, ce label écologique est aussi un outil d’accompagnement dans la transition environnemental pour les marques. Pour les aider à atteindre l’objectif d’une mode durable, le label est accompagné d’un cahier des charges avec des indications et une marche à suivre pour produire des vêtements à haut taux de recyclabilité.

Des labels écologiques de plus en plus intransigeants

L’année dernière toujours, c’est le label Belle Étiquette qui voyait le jour. Les deux mois du premier confinement ont très nettement éveillé les consciences aux enjeux environnementaux, c’est d’ailleurs ce qui a poussé la société La Belle Empreinte à agir. Son écolabel contrôle la filière du textile de la conception des pièces jusqu’à la leur fin de vie. Au total, pas moins de 40 critères sont vérifiés pendant des audits. Pour les consommateurs, ce label écologique va bien au-delà du simple étiquetage puisque chaque article est accompagné d’une fiche (papier et digital) qui détaille ses engagements éthiques et sa participation à un nouveau modèle économique plus vertueux.

Un site pour recenser les labels écologiques

« Du coup, ça se recycle ou pas ? » Ça, c’est la question que l’on s’est tous déjà posée face à gel douche que l’on vient de terminer. « Regarde au dos de la bouteille, c’est marqué ! »  Et ça, c’est le conseil bien avisé qui nous plonge dans une intense réflexion : un triangle de trois flèches vertes, c’est recyclable, un rond de deux flèches, l’une blanche, l’autre verte, c’est recyclé… Et bien non ! Si le ruban de Möbius (le nom de ce pictogramme est le fun fact idéal pour briller en société 😎) indique bien qu’un produit est recyclable, le logo Point Vert lui, signale uniquement une contribution obligatoire au traitement des déchets. Pour s’y retrouver parmi tous les labels écologiques, le site https://agirpourlatransition.ademe.fr/particuliers/labels-environnementaux les a répertoriés, classés et explicités. En fonction de vos engagements et de vos convictions, vous pouvez donc identifier les labels qui vous intéressent. Lors de vos prochains achats, il suffira d’essayer de les repérer pour commencer un shopping plus écoresponsable.

© Éthique Privée. Tous droits réservés.