Bee Wrap : Dites adieu au plastique et adopter les emballages écologiques réutilisables en cire d’abeille

Que ce soit pour protéger ou emballer vos aliments, le film alimentaire et le papier aluminium sont devenus indispensables dans nos cuisines. Pourtant, ces petits morceaux d’emballages que nous utilisons presque quotidiennement sont à usage unique et peuvent être destructeur à long terme pour notre chère et tendre planète. Je ne vous dis pas d’arrêter d’emballer vos aliments, mais plutôt de trouver une alternative plus écologique ! Et devinez quoi… on a LA solution !

Le Bee…QUOI ?

Le Bee Wrap ca vous parle ? Bee = Abeille, et Wrap = emballage. Un emballage en abeille ? Pas vraiment. Enfait, c’est la nouvelle façon de protéger vos aliments tout en respectant votre environnement. Il s’agit d’un emballage alimentaire naturel composé de coton biologique, de cire d’abeille, d’huile de jojoba et de résines de pins, pour un objectif Zéro déchet.

  • le coton : respire et permet de laisse passer l’air pour une préservation optimale de la nourriture.
  • la cire d’abeille d’opercule : permet de fermer votre emballage en cire d’abeille par adhérence et en se rigidifiant quand elle se refroidit. Elle est imperméable, antibactérienne,  et garde les aliments à l’abri dans un environnement bien fermé.
  • la résine de pin : connu pour ses propriétés anti-bactériennes et antifongiques. Elle permet également au tissu d’adhérer sur les plats.
  • L’huile de jojoba : également antibactérienne, antifongicide et insecticide. Elle permet de rallonger la durée de vie du Bee Wrap en le gardant plus malléable à froid.

Comment ca marche ?

A première vue, le tissu peut sembler rigide à cause de la couche de cire qui se situe dessus. Afin de pouvoir utiliser le Bee Wrap, malaxez-le dans vos mains, la chaleur dégagée le ramollira naturellement. Profitez en pour l’ajuster à souhait, sur un plat à couvrir par exemple, et attendez qu’il se refroidisse pour qu’il devienne à nouveau rigide. C’est aussi simple que ca.

Après l’avoir utilisé, passez le à l’eau froide avec un peu de savon, séchez le avec un chiffon et stockez le dans un endroit au sec. Et hop, il est de nouveau prêt à l’emploi.

La durée de vie votre Bee Wrap dépend de votre utilisation, mais en moyenne le Bee Wrap peut être utilisé 500 fois, ce qui représente 500 fois plus que du film alimentaire en plastique !
De plus, si vous le trouvez trop abimé voici, une astuce pour lui offrir une seconde jeunesse.

Pour cela, déposez le Bee Wrap sur une feuille de papier sulfurisé et mettez le 5 minutes au four à 80° avec quelques morceaux de cire naturelle en copeaux, vous pouvez en trouver dans les drogueries écologiques, cela a pour but de raviver son principe actif. Laissez le complètement refroidir avant le retrait du four. Le voilà comme neuf, prêt à vous redonner satisfaction comme à la première utilisation.

Pourquoi ne pas essayer de faire le votre !?

ETAPE 1, La sélection du tissu : Optez pour un coton léger pour que pour être sur que le Bee Wrap fonctionne bien. La cire ne tiendra pas sur une surface synthétique, élastique, trop épaisse ou au contraire trop légère. Pensez, pourquoi pas, à utiliser d’anciennes chutes de tissu pour un objectif 0 déchet. En ce qui concerne les motifs, faites vous plaisir et choisissez un visuel qui vous conviendra.

Etape 2, Tracer les futures découpes. Pensez à réaliser différentes tailles de Bee Wrap selon vos besoins : taille des plats, carrés, ronds, ovales, rectangles. Si vous voulez être sur des dimensions, n’hésitez pas utiliser vos plats/assiettes comme guide pour le découpage.

ETAPE 3, Découper les formes en tissu. Utilisez des ciseaux spécialement conçus pour couper les tissus. Ou sinon, pensez à utiliser des ciseaux crantés pour éviter que le tissu ne s’effiloche. Des ciseaux de cuisine feront amplement l’affaire si vous n’en possédez pas.

ETAPE 4, La cuisson Deux possibilité s’offre à vous pour cette étape. La « cuisson » au four ou la « fonte » au fer à repasser entre deux couches de papier sulfurisé. Les deux techniques se valent.

  1. Au four, poser une feuille de papier sulfurisé sur la grille. Déposez-y votre morceau de tissu et disposez généreusement dessus des copeaux. Cire d’abeille ou cire végétale, les deux sont parfaitement adaptées à un mode de vie vegan. Comptez environ 30g de cire par Bee Wrap.

Enfourner à 100° pendant 3 à 4 minutes. La cire fond sous vos yeux. Ça peut être tentant de gouter, mais ne le faites pas, ce n’est pas par ce que l’ont dirait du caramel qui fond, que c’en est.

  • Attention : parfois, la cire ne se dépose pas partout et ce qui peut former espaces vides. Ils sont facilement repérables. 2 solutions sont possibles : soit remettre de la cire à ces endroits et réenfourner pour une petite séance de solarium supplémentaire, soit vous étalez la cire fondue sur les parties non imbibées avec une petite cuillère. La deuxième solution est sans doute la plus économique et écologique.

ETAPE 5, Faire sécher le Bee Wrap : Rien de plus simple, suspendez le à un fil à linge et voilà, le tour est joué. Le séchage ne prend que quelques secondes. N’hésitez pas à passer un petit coup d’eau dessus avant de le ranger.

En à peine 5 étapes, vous avez crée votre propre emballage alimentaire écologique et réutilisable presque autant de fois que vous le souhaiterez, pour un objectif Zéro déchet.

Mais comme on sait que tout le monde n’a pas forcément le temps (ou la motivation 😉 ) de créer de façon artisanale, vous pourrez bientôt retrouvez une sélection de Bee Wrap issus de la marque Arecabio sur EthiquePrivée.Com. ET VOUS ? Vous seriez prêt à abandonner votre si précieux film alimentaire pour une alternative plus écologique qui fait du bien à tout le monde ?

© Éthique Privée. Tous droits réservés.